Maladie de la prostate

Après 60 ans, de nombreux hommes vivront avec une maladie de la prostate. Nous retrouvons deux affectations fréquentes de la prostate :

    • L’hypertrophie bénigne de la prostate (HBP)
    • Le cancer de la prostate

Mais quelles sont les causes des maladies de la prostate ?

L’hypertrophie bénigne de la prostate (HBP)

L’hypertrophie bénigne de la prostate est caractérisée par une augmentation du volume de la prostate, ce qui comprime l’urètre (le conduit par lequel passe l’urine) et peut causer des symptômes urinaires. Elle est souvent sans danger pour la santé. L’âge est la principale cause du développement de l’HBP.

Le cancer de la prostate

Comme tous les autres cancers, il est caractérisé par un développement anormal des cellules. Il se détecte le plus souvent par des prises de sang et le toucher rectal. Les causes sont :

    • L’âge
    • Les antécédents familiaux
    • La race (les hommes de race noire sont plus à risque)
    • Une alimentation riche en gras

Quels sont les symptômes des maladies de la prostate ?

L’hypertrophie bénigne et le cancer de la prostate, de par leur localisation et leur développement, possèdent de nombreux symptômes communs :

    • Besoin urgent d’uriner surtout la nuit
    • Sensation de ne pas avoir vidé complètement la vessie
    • Un délai entre le début de la miction (c’est-à-dire l’action d’uriner) et l’écoulement de l’urine
    • Un débit d’urine faible entrecoupé de pauses
    • La nécessité de «forcer» pour amorcer la miction
    • Des douleurs lors de l’éjaculation

Ces symptômes n’indiquent pas nécessairement la présence d’une maladie de la prostate et peuvent se retrouver dans le diagnostic d’autres maladies. Toutefois, ils peuvent être un signal d’alarme pour d’autres problèmes de santé. Consulter votre médecin à ce sujet est essentiel si vous éprouvez des symptômes parmi ceux-ci.

Existe-il des traitements des maladies de la prostate ?

La surveillance

Selon le cas, un suivi étroit de la situation est suffisant et peut être la meilleure option. En effet, si les symptômes sont légers et que la situation est stable cette option pourrait être envisagée pour retarder le début de la prise de médicaments.

La médication

Dans le cas de HBP, nous pourrons prescrire un traitement pharmacologique. Il pourra agir de deux façons selon le cas. Soit il facilitera l’évacuation de l’urine, soit il agira en réduisant la grosseur de la prostate. Dans les deux cas, le traitement vise à améliorer les symptômes du patient et ainsi augmenter son confort.

Dans le cas du cancer de la prostate, les traitements sont très nombreux et inclus : la radiothérapie, l’hormonothérapie, la chimiothérapie et la chirurgie.

Partager cet article :

Les services pharmaceutiques présentés dans cet article sont fournis par les pharmaciens propriétaires affiliés au Groupe Horizon Santé. Les pharmaciens sont les seuls responsables des activités professionnelles pratiquées dans le cadre de l’exercice de la pharmacie.

Les renseignements contenus dans cet article sont présentés strictement à titre informatif et ne visent pas à fournir des renseignements complets sur les sujets traités ni à remplacer les conseils d’un professionnel de la santé. Ces renseignements ne constituent pas des consultations, diagnostics ou opinions médicales, et par conséquent, ne doivent pas être interprétés comme tels. Veuillez consulter votre professionnel de la santé si vous avez des questions au sujet de votre état de santé, de vos médicaments ou de votre traitement.